Entourer le patient, Encercler la maladie

Un partenaire académique de choix

La Recherche, activité majeure de l'Oncopole, crée du savoir. Non seulement l'Université contribue, avec ses doctorants et enseignants chercheurs, à cette création, mais elle en assure la transmission. L'UPS se situe parmi les premières universités françaises par la qualité de son enseignement et son rayonnement scientifique dans les domaines des sciences, de l'ingénierie, des technologies, des sciences du sport et de la santé.

L'Université Toulouse III - Paul Sabatier acteur et partenaire

Placée au tout premier rang des établissements de recherche français, l'UPS développe une recherche publique de très haut niveau pour partie liée à des pôles d'excellence. Elle noue dans ce cadre de nombreux partenariats avec les grands organismes scientifiques et occupe à ce titre une place essentielle au sein de l'Oncopole. Ses structures de recherches sous cotutelles sont reconnues en Europe et dans le reste du monde. 

Santé : recherche et formation de haut-niveau

Ses différentes facultés d’enseignement et laboratoires de recherche dans les domaines de la santé, font de l’université Toulouse III – Paul Sabatier un acteur national incontournable. L’ensemble de sa formation santé accueille 12 245 étudiants de la première année commune aux études de santé au doctorat. La formation Santé de l'Université Toulouse III - Paul Sabatier se répartit entre :

 

 

 
 
 

L'UPS en chiffres

Plus de 32 000 étudiants
63 unités de recherche et 18 fédérations de recherche
2 600 enseignants chercheurs
445 accords de coopération internationale
368 doctorats délivrés en 2011
79 brevets détenus par l’UPS seule ou en copropriété

 

 

 

 

 

 

Témoignage

« On ne présente plus l’Oncopole, nouveau modèle de « campus hospitalier universitaire ». En un même lieu, sont ici réunis les différents acteurs régionaux impliqués dans la lutte contre le cancer : soignants, chercheurs, universitaires et entrepreneurs. Cette création n’a qu’un but : soigner, tout en favorisant l’innovation par la recherche médicale.
Pour l'université que j’ai l’honneur de présider, il s’agit de montrer que le travail en synergie, sur un même site, avec les différents partenaires d’un projet est nécessaire pour porter toutes les ambitions de l’Oncopole. Il me semble en effet que c’est cette forme d'interaction, reproductible ailleurs et dans d’autres domaines, entre chercheurs, structures de recherche, entreprises et étudiants, que nous devons valoriser. »

Pr Jean-Pierre Vinel
Président de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier