Entourer le patient, Encercler la maladie

Accueil > L'Oncopole > breadcrumb > Les acteurs

Les acteurs

Conçu et construit dans une logique de Cluster, l’Oncopole accueille acteurs de soins, chercheurs, partenaires institutionnels, industriels, patients et familles. Objectifs : réunir et mobiliser les forces vives contre la maladie, travailler ensemble et optimiser le continuum prévention - recherche - soin.

Soignants, chercheurs, industriels : l'innovation en marche !

Des acteurs ...
... de la recherche ... de soins ... de la valorisation
Recherche PubliqueRecherche cliniqueRecherche Privée L'IUCT, l'Institut Universitaire du cancer de Toulouse Oncopole Pôle de compétitivité, Toulouse Tech Transfer, l'Hôtel à projets et pépinière d’entreprises du Centre Pierre Potier
La recherche, réunie en une unité de lieu, met en commun ses ressources pour combattre le cancer. Cette concentration unique de forces et de moyens permet de comprendre les mécanismes fondamentaux du cancer, de trouver de nouvelles stratégies de soins et de recherche, d'agir enfin par le transfert des découvertes thérapeutiques jusqu'au lit du patient. L’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole est une façon inédite de concevoir les soins en oncologie. Aux missions de soins et de santé publique de cet établissement s’ajoute une priorité absolue : l’innovation et la recherche au bénéfice du patient. L'IUCT-Oncopole est tout à la fois un lieu de soins, un centre international de recherche et une plateforme d'innovation. L'objectif ultime de l'Oncopole est de proposer, plus vite, des soins toujours plus innovants aux patients atteints d'un cancer. La valorisation des travaux de recherche permet de mener à maturité les projets les plus prometteurs dans les meilleures conditions réglementaires. 
Des moyens spécifiques
Des moyens techniques dont l'efficacité est renforcée par la proximité géographique des équipes pluridisciplinaires, par la mise en commun des plateformes, leur maintenance et leur évolution technique Pour accueillir : plus de 300 lits et places.
Pour soigner : 1200 professionnels de santé.
Pour intervenir : des salles de consultation, bloc opératoire, des plateaux techniques diagnostiques et thérapeutiques.
Des outils complémentaires : le Cancéropôle Grand Sud-Ouest, sociétés de transfert et hôtels à projets disposent de moyens financiers, techniques et humains pour favoriser les rencontres entres acteurs clés des projets. 
De la Formation Des Partenaires institutionnels

Une formation scientifique et universitaire : PRES de Toulouse  4 universités, 12 écoles d'ingénieurs, 300 enseignants chercheurs.

Une formation professionnelle et continue en cancérologie, thématique ou à la carte, ouverte à tous publics : OncoResonance, École des savoirs et des métiers en cancérologie

Trois dispositifs contribuent à la structuration, à l’animation et au soutien de la recherche en cancérologie à Toulouse :

  • La Fondation RITC (Recherche et Innovation Thérapeutique en Cancérologie),
  • La Fondation Toulouse Cancer Santé
  • Le Cancéropôle Grand-Sud-Ouest 

Si ces entités ont des moyens d’action et des périmètres géographiques différents, elles ont toutes trois l’objectif et l’ambition de soutenir un continuum entre recherche fondamentale et recherche clinique. Leur objectif : générer de nouvelles avancées dans la connaissance des mécanismes de la tumorogenèse et dans le soin en oncologie.

 

 

« Ce projet,  qui fédère scientifiques, cliniciens,  universitaires, et industriels autour de la lutte contre le cancer entre aujourd’hui dans sa phase opérationnelle et je m’en félicite.  Le projet est porteur d'une ambition qui va bien au delà du site de l'oncopole mais qui va faire de ce dernier une référence régionale et sans doute bien plus. Le défi que nous relevons est celui de mettre en synergie tous les acteurs, pour lutter contre le cancer dans une démarche d'innovation et de progrés. »

Monique Cavalier,  Directrice Générale de l'ARS Midi-Pyrénées

 

 

 

 

Témoignage

«Face à ce défi aussi ambitieux qu'est la lutte contre le cancer, on ne peut réussir seul. Cette lutte nécessite une concentration d'excellence. Avec ce nouveau modèle fondé sur une démarche volontariste  d'union des forces vers les sciences du vivant, nous plaçons le patient au cœur de la recherche et  la recherche au cœur du système de soins .»

Benjamin GANDOUET,
Directeur Oncopole-Sciences du Vivant et Santé Publique - Toulouse Métropole